Ne boudons pas le plaisir de le découvrir !

Cliquez sur le lien vidéo ….

Partie 1

http://www.yelassina.com/wp-content/uploads/2012/01/chateauroux1.f4v

Partie 3

http://www.yelassina.com/wp-content/uploads/2012/01/chateauroux3.f4v

Orchestre afro-jazz

L’originalité et la diversité de son travail se retrouvent dans la complémentarité des instruments européens et africains pour bâtir un répertoire qui parle à tous.

Le directeur artistique privilégie les répertoires et les œuvres inédits, ainsi que les interprétations novatrices et originales. Son ambition est de faire jouer des œuvres méconnues ou délaissées, pour ainsi les faire revivre et connaître du grand public. L’un de ses objectifs est de faire tomber les barrières entre les gens pour laisser place au simple bonheur d’être ensemble dans l’écoute d’une musique transculturelle.  Ses concerts ont vocation à rassembler, tisser des liens entre musiciens et publics de tous âges, entre l’Afrique et l’Occident.

C’est ainsi que Yé Lassina Coulibaly compose une musique afro-jazz, mélange de sonorités africaines et européennes, en tant que franco-burkinabé, car l’homme et l’artiste croient en la coexistence harmonieuse des cultures et des langues, sans pour autant renier son attachement aux valeurs culturelles de son terroir, de son pays, de son continent d’origine, mais loin de tout sectarisme et de l’ethnomusicologie. Ses concerts abordent toujours le répertoire de façon originale, replaçant les musiques dans leur contexte historique, artistique, social, par une recherche  approfondie sur l’esthétique vocale et instrumentale.

 

Citons également sa collaboration avec plusieurs structures professionnelles : Buda Musique, Cinq Planètes, L’autre distribution, Rue Stendhal.

equinoxe1

Faut-il rappeler les valeurs qui sous-tendent la dimension universelle de son travail ?

 

Tout d’abord, la solidarité et la générosité. Adepte du vivre ensemble, Yé Lassina Coulibaly croit «dur comme fer» dans l’extraordinaire capacité et force de la musique pour rassembler des hommes d’origines diverses mais aussi dotés de qualités artistiques différentes.

Ensuite, l’ouverture à toutes les cultures sans craindre d’y perdre son identité : «celui qui est enraciné dans sa culture et son histoire n’a pas peur de l’ouverture, au contraire il s’en nourrit ! ».

Et puis le partage avec le public, la transmission du savoir-faire aux jeunes et les échanges entre les générations. On fait appel aux institutions culturelles, aux élus en charge du bien-être de leurs concitoyens, pour nous aider à valoriser ce répertoire original.

 

A l’écoute des réalités du monde et des évolutions de la société, il tient aussi, au travers des textes de ses chansons, à aborder les thèmes qui lui tiennent à cœur : la santé, l’éducation et l’instruction, le respect pour les personnes âgées, la naissance, la violence envers les hommes mais aussi la nature (déforestation, sécheresse…).

 

Acteur et agent de l’inter-culturalité, homme de partage et de conviction, Yé Lassina Coulibaly est avant tout un artiste en recherche constante d’esthétique et d’innovation. Il nous offre, avec ses concerts, un florilège d’œuvres musicales réussissant la subtile alchimie de la splendeur des mélodies africaines et de la richesse des sonorités européennes.

 

musicien-humain

 

lettre festival theatres francophones en Limousinlettre ville de brges