galerie01

 

Ensemble Yan Kadi Faso

-Des spectacles tous publics-

PortraitYéRetoucheTerence

« Sons des bois des balafons, roseaux soufflés, cordes chatoyantes, peaux caressées, tout ruisselle d’une émotion première, mélodieuse, lyrique. »

Yé Lassina Coulibaly réalise des recherches musicales et chorégraphiques avec l’ensemble Yan Kadi Faso, « Chez moi aussi, il fait bon », dont il est compositeur et directeur artistique.

L’ensemble musical est composé de neuf musiciens et danseuses qui sont résolument attachés à la terre africaine. Nourris au pays de la terre rouge et des hommes intègres, le Burkina Faso, ils présentent à leurs publics un répertoire authentique de musiques, chants et danses. Les instruments sont tous africains : kora, soukou, djembé, balan, flûte, doumdoum, tamani, bara, goni et  kamélégoni ; ils dialoguent entre eux pour la reconnaissance d’une identité culturelle africaine trans-ethnique. Ce mélange d’instruments inconnus en Europe arrive à nous faire comprendre la culture africaine, ainsi qu’à faire valoir les richesses de leur continent.

Un répertoire qui défend la cause africaine et la richesse du pays et de sa population

Si Yé Lassina Coulibaly produit un travail artistique de qualité il a également voulu, au travers de ses créations, faire œuvre de citoyen du monde.

Ainsi, son répertoire s’attache à défendre des valeurs universelles en dénonçant les atteintes à la nature et à la dignité humaine.

Témoins de son engagement, ses textes nous parlent de respect et de protection de la nature : lutte contre la déforestation, pollution, raréfaction de l’eau, changements climatiques ; ses textes font aussi référence aux difficultés rencontrées par les femmes et les hommes : manque d’emploi et de formation pour les jeunes, vie chère, privatisation des services publics, insuffisance des infrastructures de santé et d’éducation, difficulté d’entreprendre, aliénation de certaines personnes face à une mondialisation grandissante,… Le répertoire n’oublie pasle respect et la dignité de la personne humaine: condamnation de la pédophilie, condamnation du mariage forcé, liberté d’expression revendiquée, respect aux personnes âgées, éloge de la différence, lutte contre le racisme… L’ambition de l’ensemble est de porter et soutenir ceux qui sont démunis et sans voix.

Avec ses textes, Yé Lassina Coulibaly nous transmet aussi toute la fierté de son pays ; en rappelant sa richesse en ressources naturelles, en chantant la beauté des paysages, en saluant le courage des hommes et des femmes ou encore en soulignant leur hospitalité et leur joie de vivre.

L’ensemble Yan Kadi Faso a produit quatre albums CD avec le label « Musique du monde Buda Music » distribués par Universal. Il a aussi effectué de nombreuses tournées en Europe  et en Afrique ces dernières années.

 

galerie06

lettre Herm+¿s article-Philippe-Kr++mm-Trad-magazine lettre Buda musique